Psychiatre ou psychologue

Thérapie
Dr Fanny Jacq le 28/09/2019
Partager cet article

Il n’est pas évident de s’y retrouver parmi toutes les spécialités et expertises qu’offrent un « psy » et bien souvent cela participe aux errances de diagnostic et de traitement. Il y a de l’attente pour obtenir un rendez-vous, et quand enfin on est en face du fameux « psy » celui-ci nous répond que notre demande ne correspond pas à sa pratique…

Il est alors difficile de rester motivé pour organiser sa prise en charge. Alors voici en quelques lignes les principales compétences que les « psys » peuvent proposer, afin de vous aider dans votre choix et votre orientation.

La différence essentielle à connaitre est celle entre psychiatre et psychologue.

Le psychiatre

 

Le psychiatre est médecin. Il a fait des études de médecine : tout d’abord 6 années de formation en médecine générale, et au terme de ces 6 ans, le passage de l’internat afin de choisir sa spécialité. Il choisit la psychiatrie et se forme sur le sujet en 4 années supplémentaires, faites de cours et d’un temps plein en hôpital. A sa sortie 10 ans plus tard, il a un diplôme de médecin spécialisé en psychiatrie. Il peut alors poursuivre sa carrière hospitalière comme chef de clinique ou assistant, ou bien s’installer en cabinet libéral.

En tant que médecin le psychiatre est habilité à vous prescrire des ordonnances (anxiolytiques, antidépresseurs, mais aussi vos traitements du quotidien en cas de besoin). Il est remboursé par la sécurité sociale sur la base de 46,70 euros, le reste étant pris en charge (ou pas) selon votre mutuelle. Il peut également vous prescrire des examens complémentaires : une prise de sang (car des symptômes de fatigue, d’anxiété, de dépression peuvent être liés par exemple à un souci de thyroïde qu’il convient de rechercher), un scanner cérébral ou tout type d’examen qu’il jugerait nécessaire pour confirmer son diagnostic. Il est aussi à même de vous prescrire un arrêt de travail, de se mettre en contact avec le médecin de la sécurité sociale, le médecin de prévention de votre entreprise, il peut monter les dossiers d’affection longue durée en lien avec votre médecin traitant etc…

Il pose un diagnostic, quand il y a un diagnostic à poser, et ensuite va vous proposer différentes approches de traitements :

 

La plupart des psychiatres sont prescripteurs de traitements médicamenteux si nécessaire.

Certains psychiatres ont une approche plutôt psychanalytique : ils sont psychiatres psychanalystes. Cette approche, issue des différentes écoles comme celles de Freud ou de Lacan, est un procédé d’investigation des processus psychiques inconscients.

Concrètement il faut savoir qu’une cure psychanalytique est longue, quelques années au moins, et qu’il faut voir son psychanalyste de façon hebdomadaire. Le plus souvent enfin, sachez que les psychiatres psychanalystes ne prescrivent pas de traitement. Si vous avez besoin de médicaments, il faudra faire un double suivi : analyse d’un côté et psychiatre pour prescrire de l’autre.

D’autres psychiatres ont une formation en Thérapie Comportementale et Cognitive appelée TCC. C’est un diplôme complémentaire sur 2 ou 3 années, acquis en plus des études de médecine. Vérifiez bien que le médecin a acquis cette formation. La TCC se base sur 3 courants : le premier courant est comportemental (comment changer son comportement pour influencer son état, traitement des phobies par exemple), le second est cognitif (comment travailler sur ses pensées pour influencer son état, traitement des dépressions par exemple), le troisième est centré sur les émotions (comment travailler sur ses émotions pour influencer son état, comme avec la méditation de pleine conscience). Les médecins qui pratiquent la TCC cumulent le plus souvent les 3 courants.

Il existe également des psychiatres spécialisés dans un domaine bien particulier, le plus souvent c’est bien explicite dans leur titre : pédopsychiatre (psychiatrie pour enfants), gérontopsychiatrie ( psychiatrie des sujets âgés), psychiatre spécialisé dans les troubles du sommeil, psychiatre conjugal ( couple) ou familial….

Fatigue, stress, addictions, si ces symptômes vous gâches la vie, consultez

Enfin, beaucoup de psychiatres sont des psychiatres généralistes, et c’est déjà très bien !

Ils n’ont pas d’expertise complémentaire mais vous écoute, pose des diagnostics, prescrivent des traitements, vous guident, vous soutiennent et vous soignent.

Voilà du côté des médecins. Passons à présent du côté des psychologues.

Le psychologue

 

Comme son nom l’indique un psychologue a fait des études de psychologie, il n’a pas fait des études de médecine. Il s’agit d’une profession réglementée. Pour faire usage du titre de « psychologue » il faut avoir obtenu une licence (3 ans d’études post bac) mention « psychologie » puis un master (2 ans post licence) mention « psychologie ». En master, l’étudiant en psychologie peut se spécialiser par exemple en psychologie clinique (étude des pathologies), psychologie scolaire, psychologie du travail etc…

Tout comme un psychiatre, certains psychologues seront plutôt d’orientation psychanalytique, plutôt d’orientation TCC (en ce cas ils passent le même diplôme sur 2 ou 3 ans que les médecins TCC), ou psychologues cliniciens plus généralistes.
En revanche ils ne prescrivent ni médicaments, ni arrêt de travail, ni examen complémentaire. Ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Certaines mutuelles peuvent prendre en charge un nombre de séances défini.

Si on devait faire un parallèle, on pourrait dire que le psychiatre est comme un médecin rhumatologue, alors que le psychologue est comme le kiné ! On peut démarrer une prise en charge avec un psychologue, si celui-ci découvre des symptômes dépassant son expertise (comme par exemple des symptômes nécessitant un médicament) alors il vous adressera à un psychiatre. A l’inverse, on peut démarrer en voyant un psychiatre. Si celui-ci pense qu’une psychothérapie en TCC peut vous convenir (trouble anxieux par exemple) et que lui-même ne pratique pas, alors il peut vous adresser à un psychologue TCC. En bref ce sont 2 pratiques différentes mais très complémentaires.

 

Les autres titres

 

Attention aux autres titres qui peuvent vous perdre et qui ne signifient pas grand-chose s’ils ne sont pas précisés :

Par exemple :

Le Psychothérapeute : Il s’agit seulement de quelqu’un qui « soigne l’esprit ». Par essence, tous les psychiatres et tous les psychologues sont donc psychothérapeutes et pratiquent la psychothérapie. Jusqu’à récemment, en France, le titre de « psychothérapeute » n’était pas codifié et tout un chacun pouvait s’en prévaloir sans formation ni contrôle de l’activité. Une réglementation est entrée en vigueur en 2010 mais attention à bien vérifier les diplômes avant d’aller voir un « psychothérapeute » affiché sur internet.

Le Psychanalyste : de la même façon un psychanalyste doit être médecin ou psychologue, attention aux personnes qui se prétendent psychanalystes uniquement parce qu’elles ont elle mêmes entrepris une cure psychanalytique…

Par Dr Fanny Jacq Médecin Psychiatre

Recommandés pour vous