Pourquoi consulter un psychiatre ?

Thérapie
Dr Fanny Jacq le 13/11/2018
Partager cet article

De nombreux problèmes, qui affectent pourtant le bien-être de chacun, sont souvent détectés avec retard. Par exemple, il s’écoule aujourd’hui en moyenne dix ans entre le premier symptôme d’un trouble bipolaire et le début du traitement. La situation est identique pour les personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs (TOC). Le médecin psychiatre peut apporter une réponse à ces situations de souffrance, qui font peser sur les personnes qui les rencontrent des inconvénients majeurs dans leur vie quotidienne.

 

Des problèmes répandus

Pourtant, les problèmes que traitent un psychiatre sont très répandus :

 

3 millions de français ont vécu une dépression dans les douze derniers mois

17% de la population présentera un problème addictif au cours de sa vie

2 à 3 % des français souffrent actuellement de troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

0,9 % des européens souffrent de troubles bipolaires.

 

 

De nombreux cas où intervient l’expertise d’un médecin psychiatre

Les cas sont nombreux où le médecin psychiatre apporte son expertise au patient. Il s’agit, sans que cette liste soit limitative, des cas suivants :

Addiction

Anorexie, boulimie, troubles du comportement alimentaire

Anxiété chronique

Autisme

Burn-out, stress au travail

Dépendance affective

Dépression

Phobie sociale

Phobies

Problèmes de couple

 

Problèmes de l’adolescence

Problèmes de l’enfance

Problèmes familiaux

Problèmes sexuels

Stress post-traumatique (PTSD)

Trouble bipolaire

Trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Troubles de la personnalité

Troubles du sommeil

Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

 

L’accompagnement d’un psychiatre pour le choix de la guérison

Consulter un psychiatre peut obliger à se confronter à la difficulté d’accepter la démarche, à l’isolement ou à une forme de honte par rapport à son état psychique. Pourtant, les personnes qui ont recours à un psychiatre sont dans leur immense majorité en pleine possession de leurs moyens. De la même manière qu’il apparaît évident de faire appel à un dermatologue pour un problème de peau, il est tout naturel de consulter un médecin psychiatre pour son expertise, qui sera souvent temporaire. Dans ce sens, avoir un recours à une visioconsultation facilite la démarche.

 

Par Dr Fanny Jacq Médecin Psychiatre

Recommandés pour vous