Le trouble de stress post-traumatique ?

Troubles anxieux
Dr Loïc Le Tallec le 20/11/2019
Partager cet article

Définition du trouble de stress post-traumatique : 

 

La personne a été exposée à un événement traumatique, grave, perturbant, intense, hors de l’ordinaire, dans lequel les deux éléments suivants étaient présents :

 

 

 

Cette réaction est considérée comme normale pendant un certain temps. Lorsqu’elles perdurent au-delà de quatre semaines, on parle d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT).

 

Les symptômes peuvent être en continuité de l’événement ou être différés dans le temps et refaire surface beaucoup plus tard à l’occasion d’un nouveau stress ou à la date anniversaire par exemple. Ils s’accompagnent aussi d’une diminution des réactions émotionnelles.

 

 

Événement traumatique revécu de manière persistante

 

  • Souvenirs (images, pensées, perceptions) de l’événement qui ressurgissent à tout moment
  • Cauchemars répétitifs
  • Impression que la situation va se reproduire ou conviction soudaine de revivre l’événement ;
  • Illusions, réminiscences soudaines (« flashbacks »)
  • Grande détresse et réactivité physiologique en présence d’éléments qui rappellent le traumatisme

 

Évitement des stimuli associés avec un émoussement des réactions générales

 

  • Evitement de tout ce qui rappelle le traumatisme et efforts pour fuir les pensées, les émotions, les conversations, les activités, les endroits ou les gens qui sont associés à l’événement
  • Incapacité de se souvenir d’un aspect important de l’événement
  • Perte d’intérêt marquée ou diminution de la participation à des activités qui étaient importantes pour la personne avant le trauma
  • Impression d’être dans un brouillard
  • Sentiment d’être détaché des autres
  • Difficulté à éprouver certains sentiments
  • Perte d’espoir pour des projets qui tenaient à cœur jadis

 

Symptômes d’activation neuro-végétative

 

  • Problèmes de sommeil
  • Irritabilité
  • Colère
  • Difficulté à se concentrer
  • Hypervigilance
  • Réactions de sursaut exagérées

 

L’intensité et la durée du trouble varient d’un individu à l’autre et il n’est pas nécessaire d’avoir tous les symptômes de chaque catégorie pour recevoir le diagnostic.

Recommandés pour vous